ATELIER COMPLET.

Réservation pour l’atelier + 1 place offerte pour le spectacle de la Compagnie Malandain le samedi 25 ou dimanche 26 mars à L’Envolée

Permettant d’aborder l’écriture chorégraphique de Thierry Malandain, cet atelier débute par une classe de danse classique et enchaîne avec l’apprentissage d’extraits tirés du répertoire du chorégraphe.

Cet événement est organisé dans le cadre d’un partenariat avec le Théâtre de Chelles et L’Envolée

La relation entre les adolescent·es et le domaine culturel : public ou acteur ?

En effet, le public adolescent est l’un des plus complexes à toucher, capter, en dehors du cadre scolaire. Comment alors faut-il appréhender les jeunes, à quel point faut-il les impliquer dans les projets culturels et valoriser leurs pratiques ? Quelle est la place du numérique dans leurs pratiques et dans leur quotidien ?

Lors de cette journée, nous réfléchirons à ce postulat en compagnie de Benoît Labourdette et de plusieurs intervenant·es, qui a des degrés différents, s’interrogent et travaillent à la mise en place de projets innovants. L’après-midi sera l’occasion pour les participants de travailler concrètement à travers un World Café.

Masterclass inspirée du spectacle Floating Flowers qui prend sa source dans une célébration religieuse traditionnelle taïwanaise lors de la fête des fantômes. La chorégraphie est rafraîchissante, positive et optimiste, et combine mouvements asiatiques traditionnels, arts martiaux et danse contemporaine.

Accès à la masterclass et au spectacle Alice dans la limite des places disponibles. 

Dans le cadre de Tant Qu’on Danse en partenariat avec l’école Choream à Melun

Expérimentation des pratiques liées à l’apprentissage du regard

A destination des : professeurs, médiateurs, professionnels du monde du cinéma, acteurs culturels et socio-culturels, médiathécaires, bibliothécaires, et Élus. 

Tarif : 20 euros (Dans le cadre de l’organisation de cette rencontre, comprenant les frais de restauration, cette participation sera demandée, à régler le jour même par chèque ou en espèces).

Sur inscription

Dans un monde en constante évolution, que fait-on de la multitude d’images qui nous entourent? Comment les aborder?

Lors de cette journée-rencontre, Act’art propose de s’interroger sur ces questions en allant à la découverte de pratiques et d’outils différents, qui permettent d’aborder l’éducation à l’image sous plusieurs angles. 

Rien de mieux alors que de devenir soi-même participant actif au cours de trois ateliers différents, puis d’échanger entre les diverses parties prenantes autour de cette thématique !

La journée débutera par l’atelier “Bruitage”, avec Jean-Carl Feldis (Artiste Bruiteur)

Ateliers et Intervenants

La présence des participants tout au long de la journée est indispensable à son bon déroulement !

Ces événements se font dans le respect des pratiques sanitaires en vigueur.

LE 21 MARS DE 9H15 A 17H À LA MÉDIATHEQUE DÉPARTEMENTALE DE SEINE ET MARNE

Act’art et la Médiathèque Départementale proposent une formation sur le Facile à Lire. Le Facile à Lire (FAL) est devenu un outil incontournable pour toucher les publics éloignés de la lecture (illettrisme, FLE, handicap, DYS). Plusieurs médiathèques de Seine-et-Marne proposent aujourd’hui des espaces Facile à Lire.

Cette formation « Facile à lire – niveau 2 » s’adresse aux bibliothécaires qui ont suivi la formation FAL niveau 1 et qui ont créé, ou vont créer, un espace Facile à Lire dans leur médiathèque. Il s’agit de mettre l’accent sur les actions de médiation.

La problématique qui sera le coeur de notre réflexion : “Comment conforter et amplifier la médiation culturelle et construire de nouveaux partenariats ?”

L’artiste Sandrine Lanno de l’Indicible Compagnie sera présente et animera un atelier autour de la valise « Facile à lire – Les oiseaux ».

À la suite de cette journée, Act’art et la Médiathèque Départementale proposeront des ateliers avec l’artiste dans plusieurs médiathèque du territoire.

David Linx Quartet

David Linx présentera son répertoire en quartet lors d’un concert aux professionnels de la culture et aux élus dans le cadre d’un partenariat Act’art et la Ferme des Jeux (Vaux-le-Pénil).

Une rencontre sensationnelle, un véritable coup de foudre sur la scène de l’Auditorium de Radio France (le 14 février 2018, jour de St Valentin, ça ne s’invente pas!) lui donne l’envie impérieuse de construire son nouveau répertoire autour de la formation composée alors de Grégory Privat au piano, Chris Jennings à la basse et Arnaud Dolmen à la batterie. De là naît « Skin in the Game » où, fidèle à ses convictions et à sa démarche, David Linx décide de mettre en lumière mais surtout en paroles et en musiques la beauté et l’amour qu’il s’efforce de percevoir en ce monde. C’est le rôle qu’il s’assigne en véritable artiste : montrer comment nous sommes tous, comme à fleur de peau, partie prenante de notre époque. 

Site internet

Ce concert est organisé dans le respect des mesures sanitaires en vigueur (gestes barrières, gel hydro alcoolique à disposition, masques, etc.) Les artistes effectueront un test PCR avant leur représentation.

La Compagnie Mademoiselle F avec Françoise Sliwka et le spectacle Une femme, une maison et puis la mer, ainsi que Codex III Trio seront présents lors d’une après-midi dédiée aux professionnels de la culture et aux élus dans le cadre d’un partenariat Act’art et la Ferme des Jeux (Vaux-le-Pénil).

Une femme, une maison et puis la mer – Françoise Sliwka

Un spectacle en musique et en images, pour raconter la femme, ses enfants, ses amours, la maison, les objets, les photos, les souvenirs, la joyeuse pagaille… Raconter aussi l’écriture dans la solitude retrouvée. Et enfin, le bain dans la mer, ultime ressource, vivifiante. Se brosse un portrait drôle et acidulé, repris délicatement en écho par les films en Super 8.

Site internet

Codex III – Régis Huby, Bruno Chevillon et Michele Rabia

Dans ce nouveau chapitre, les trois musiciens poursuivent l’exploration de la transformation des sons acoustiques de leurs instruments avec tout un système personnel de traitement électronique du son : pédales, filtres, samples, reverbs et autres effets de loops, en plus des sons échantillonnés du laptop piloté par Michele Rabbia, sans oublier l’extraordinaire violon ténor électronique (registre plus grave) qu’utilise Régis Huby en alternance avec son violon acoustique augmenté.
Ce set improvisé s’organise sans coupe ni montage en une suite de longs plan-séquences fluides et virtuoses, la musique de Codex est à la fois onirique et romanesque, ouatée, méditative et violemment pulsionnelle.

Site internet

Cet événement est organisé dans le respect des mesures sanitaires en vigueur (gestes barrières, gel hydro alcoolique à disposition, masques, etc.) Les artistes effectueront un test PCR avant leur représentation.