En partenariat avec les 26 Couleurs de Saint-Fargeau-Ponthierry.

« Deux musiciens, leurs instruments à la main se retrouvent un jour de grève sur le quai d’une gare. Ils décident, en attendant un train, d’échanger quelques notes de musique plutôt que des paroles, dans un square non loin de là. Ils étudient dans la même école, mais leurs chemin jusque là ne s’étaient pas croisés. (Il fallait le hasard.) Leurs parcours bien distincts, opposés à certains moments, montrent de nombreuses influences communes. Assez vite nait l’idée de la formation d’un duo. Du temps s’écoule pendant lequel l’un devient lauréat au festival de Jazz de La Défense, prix du meilleur groupe, l’autre obtient le titre de champion de France de human beat-box, catégorie équipe. C’est suite à leur collaboration au sein du projet Groove Catchers Quartet (Groove Catchers fest Julien Stella) que l’idée du duo refait surface. Quelques répétitions plus tard, le projet est lancé.

Formation atypique, parfois teintée de couleurs issues du bassin méditerranéen, parfois féérique, par moments plus rustre en passant par le free jazz, ou acrobatique, en évoquant l’alchimie du bop, Nosax Noclar ne se revendique ni d’une identité, d’un genre, d’un style. Le voyage étant l’argument principal du programme, les deux musiciens se retrouvent autour de thématiques singulières » THÉÂTRE DE VANVES

Site internet

Cet événement est organisé dans le respect des mesures sanitaires en vigueur (gestes barrières, gel hydro alcoolique à disposition, masques, etc.) 

En partenariat avec Les 26 Couleurs à Saint-Fargeau-Ponthierry.

Grégory et Natacha, en goguette dans votre région, viennent inspecter ce beau lieu de spectacle qui est le votre afin de rendre leur rapport au Comité Européen de Supervision des Festivités et Actions Culturelles Communales et Intercommunales et de Promotion des Savoir-Faire Régionaux.

Théâtres, festivals ou chapiteaux, vous tombez tous sous le coup de lois qu’ils connaissent sur le bout des doigts. Greg & Natacha seront heureux de faire un compte rendu de leur inspection aux organisateurs mais aussi au public. Celui-ci – habituellement ici pour voir des spectacles – sera probablement ravi d’écouter nos protagonistes discuter de décrets et normes de sécurité.

Si plus personne ne croit en l’Europe, c’est que plus personne ne comprend de quoi ça parle. Pour ce discours pédagogique, Greg & Natacha abandonnent les langues orales et articulées (y compris celle de bois) pour le nouvel outil de communication à l’usage des masses : la balle rose. Les européens ne sont jamais d’accord sur rien et ne parlent jamais la même langue, voici enfin un langage gesticulé et musical compréhensible par tous.

Durant les 50 minutes que dure habituellement leur intervention, nos inspecteurs envoyés par la Commission Européenne useront de leurs inutiles talents pour reconvertir les foules au Catéchisme Européen, quitte à leur souffler un peu dans les bronches. Nous chanterons ensemble l’Ôde à la Joie accompagnés à l’orgue, écouterons avec émotion la voix des Pères Fondateurs et en apprendrons un peu plus sur les décrets relatifs à la hauteur des gradins dans les festivals, sur l’Eurovision et sur la candidature de Tahiti à l’entrée dans l’Union.

Site internet

Cet événement est organisé dans le respect des mesures sanitaires en vigueur (gestes barrières, gel hydro alcoolique à disposition, masques, etc.) 

En partenariat avec la Ferme des Jeux de Vaux-le-Pénil.

Une femme, une maison et puis la mer

Un spectacle en musique et en images, pour raconter la femme, ses enfants, ses amours, la maison, les objets, les photos, les souvenirs, la joyeuse pagaille… Raconter aussi l’écriture dans la solitude retrouvée. Et enfin, le bain dans la mer, ultime ressource, vivifiante. Se brosse un portrait drôle et acidulé, repris délicatement en écho par les films en Super 8.

Site internet

Cet événement est organisé dans le respect des mesures sanitaires en vigueur (gestes barrières, gel hydro alcoolique à disposition, masques, etc.) 

En partenariat avec la Ferme des Jeux de Vaux-le-Pénil.

Codex III

Dans ce nouveau chapitre, les trois musiciens poursuivent l’exploration de la transformation des sons acoustiques de leurs instruments avec tout un système personnel de traitement électronique du son : pédales, filtres, samples, reverbs et autres effets de loops, en plus des sons échantillonnés du laptop piloté par Michele Rabbia, sans oublier l’extraordinaire violon ténor électronique (registre plus grave) qu’utilise Régis Huby en alternance avec son violon acoustique augmenté.
Ce set improvisé s’organise sans coupe ni montage en une suite de longs plan-séquences fluides et virtuoses, la musique de Codex est à la fois onirique et romanesque, ouatée, méditative et violemment pulsionnelle.

Site internet

Cet événement est organisé dans le respect des mesures sanitaires en vigueur (gestes barrières, gel hydro alcoolique à disposition, masques, etc.) 

En partenariat avec la Ferme des Jeux de Vaux-le-Pénil.

Une rencontre sensationnelle, un véritable coup de foudre sur la scène de l’Auditorium de Radio France (le 14 février 2018, jour de St Valentin, ça ne s’invente pas!) lui donne l’envie impérieuse de construire son nouveau répertoire autour de la formation composée alors de Grégory Privat au piano, Chris Jennings à la basse et Arnaud Dolmen à la batterie. De là naît « Skin in the Game » où, fidèle à ses convictions et à sa démarche, David Linx décide de mettre en lumière mais surtout en paroles et en musiques la beauté et l’amour qu’il s’efforce de percevoir en ce monde. C’est le rôle qu’il s’assigne en véritable artiste : montrer comment nous sommes tous, comme à fleur de peau, partie prenante de notre époque. 

« Chanteur quelque peu atypique dans le monde du jazz, David Linx impose sa personnalité et se refuse à parcourir les sentiers battus. Un équilibre exquis entre les voix et les instruments : jamais de combat ni de rivalité, mais une osmose toujours délicate et raffinée, servie par des arrangements épurés, d’une efficacité désarmante. » CITIZEN JAZZ

Site internet

Ce concert est organisé dans le respect des mesures sanitaires en vigueur (gestes barrières, gel hydro alcoolique à disposition, masques, etc.)

En partenariat avec L’Entre-Deux à Lésigny.

« La fusion la plus audacieuse & la plus enrichissante du GlobalFEST fut SAIYUKI, le trio du guitariste français aux racines vietnamiennes Nguyên Lê, de la kotoiste japonaise Mieko Miyazaki & du tabliste indien Prabhu Edouard. A la recherche d’une «Asie sans frontières» selon le mot de Nguyên Lê, Saiyuki se sert de motifs ciselés & pointillistiques – virtuoses, avec des rhythmes impairs – pour formuler & stimuler d’envoutantes improvisations : des trémolos de koto houleux, une percussion pleinement mélodique, des phrases de guitare comme du sitar & des accords jazz planants au service d’une musique véritablement internationale. » JON PARELES, NEW YORK TIMES

Jon Pareles, New York Times, 11 janvier 2010

Site internet

Ce concert est organisé dans le respect des mesures sanitaires en vigueur (gestes barrières, gel hydro alcoolique à disposition, masques, etc.)